Ce qui fait qu'un filtre Muller est un produit hautes performances et une garantie de qualité:
  • Des investissements constants en R&D
  • Des machines de production modernes
  • Des systèmes de contrôle qualité conforme aux termes de la norme internationale ISO:9001 
  • Une équipe professionnelle possédant une solide expérience
  • Des partenaires homologués par les producteurs de composants de première monte (OE)
  • Une politique qualité sensible à la protection de la nature selon les termes de la norme ISO 14001.
null

FILTRE À CARBURANT

Les filtres à carburant se subdivisent entre: – Filtre Essence pour moteur à carburateur – Filtre Essence pour moteurs à injection – Filtre Gazole pour moteurs à injection.

FONCTION

Leur but de ce filtre est de prévenir l’usure et la rupture prématurées des composants du système d’alimentation:

  • En retenant chaque particule ou impureté en suspension comme poussière, rouille etc.
  • En supprimant l’eau due à la condensation du réservoir.

ÉLÉMENT FILTRANT

Généralement les filtres à carburant sont fabriqués avec un élément filtrant en cellulose. Suivant fidèlement les indications du constructeur du véhicule, Muller Filter utilise différents types d’éléments filtrants pour la fabrication de ses filtres. La valeur de Pressure drop (chute de pression) et la durée du filtre (entendue comme capacité de retenir les impuretés) sont établis dans le respect des spécifications techniques du filtre d’origine. Pour garantir les caractéristiques rigoureuses d’efficacité des nouveaux systèmes Common Rail, Muller Filter a produit une nouvelle génération de filtres à carburant à haute efficacité en utilisant un nouvel élément filtrant. Ce dernier est appelé “multi couche” et il est fabriqué en accouplant à la couche de cellulose une ou plusieurs couches de matériau synthétique appelé melt-blown (non-tissé). Les résultats sont :

  • Haute capacité de retenue des impuretés
  • Haute efficacité
  • Haute séparation de l’eau

FONCTIONNEMENT

À travers une pompe, le carburant présent dans le réservoir traverse le filtre avant d’arriver au système d’alimentation (carburateur/système d’injection). Le filtre à carburant empêche l’obturation des conduits et des gicleurs du système d’alimentation pouvant générer des à-coups et un mauvais fonctionnement du moteur.

Spécifications techniques majeures de l’élément filtrant:

Spécifications techniques
Minimum
Maximum
Grammage (grs./m²);
80
320
Pore Maximum (µ)
18
60
Micron Rating 90% (µ)
2
20

FILTRE À ESSENCE POUR MOTEUR À CARBURATEUR

La pompe aspire l’essence du réservoir et la pousse dans le filtre situé en amont du carburateur.
Le filtre retient les impuretés présentes dans l’essence, empêchant l’obturation des gicleurs du carburateur. Généralement le filtre pour moteurs à carburateur est produit en matériau plastique et contient l’élément filtrant. Le filtre est muni d’embouts pour les tuyaux d’entrée et de sortie du carburant ; souvent il est fabriqué en plastique transparent afin de pouvoir en contrôler facilement la propreté. L’indice de filtrage est d’environ 20 microns.

FILTRE À ESSENCE POUR MOTEUR À INJECTION

La pompe généralement montée dans le réservoir, pousse l’essence dans le filtre situé en amont du système d’injection. Le filtre retient les impuretés présentes dans l’essence, empêchant l’obturation des composants du système d’injection. Généralement, le filtre pour moteurs à injection est fabriqué en matériau métallique et il contient à l’intérieur l’élément filtrant. Le filtre est muni d’embouts pour les tuyaux d’entrée et de sortie du carburant. Les composants du système d’injection sont plus sensibles que ceux du système du moteur à carburateur. De ce fait, il est indispensable que l’élément filtrant ait une efficacité supérieure. La valeur de filtrage requise est d’environ 5-7 microns.

FILTRE À GAZOLE POUR MOTEUR À INJECTION

La pompe pousse le gazole dans le filtre positionné en amont du système d’injection. Le filtre retient les impuretés présentes dans le gazole, empêchant l’obturation du circuit en aval. Les composants du système d’injection Common Rail sont très délicats et ils travaillent à hautes pressions (jusqu’à 2.500 bars). Il est donc essentiel que l’élément filtrant soit en mesure de retenir jusqu’aux plus petites particules. Fondamentale également la capacité du filtre de séparer l’eau présente dans le gazole. L’eau peut être facilement expulsée à travers le dispositif de purge spécial car, ayant un poids spécifique supérieur à celui du gazole, elle se dépose sur le fond du réservoir du filtre. Dans certains cas, le dispositif de purge même reçoit un capteur capable de relever la présence d’eau et sur le tableau de bord, un témoin dédié indique la nécessité d’effectuer une purge.
Pendant les phases de remplacement du filtre à gazole, de l’air pénètre dans le circuit, obligeant à procéder à une purge. Pour faciliter la sortie de l’air pendant l’opération de purge, le filtre est généralement installé dans le point le plus haut du circuit.
Les systèmes d’injection Diesel Common Rail de dernière génération, travaillent à des valeurs de pression pouvant atteindre 2.500 bars. Ils ont donc besoin de performances de filtrage supérieures à celles des systèmes d’alimentation traditionnels. Pour respecter les performances de ces installations, Muller Filter a développé et fabriqué une nouvelle génération de filtres à gazole à hautes performances de filtrage, composé d’un élément filtrant “multi couche”. Pour fabriquer ce type d’élément filtrant spécial, Muller Filter utilise un processus qui prévoit l’accouplement d’une couche de cellulose à une ou plusieurs couches de matériau synthétique appelé melt-blown (non-tissé). Les principales caractéristiques d’un élément filtrant “multi couche” sont une capacité de retenue des particules élevée et surtout une capacité de séparation de l’eau élevée. La valeur de filtrage peut varier de 8 à 2 microns en fonction des exigences d’application.
null

FILTRE À HUILE

Les filtres à huile se subdivisent entre: – Spin-on Filter (Filtre à huile à vis): ce système de filtrage prévoit, au terme de son cycle de vie, le remplacement complet du filtre. – Metal Free Filter (Filtre à cartouche): ce système de filtrage prévoit, au terme de son cycle de vie, le remplacement de la seule cartouche contenue dans le boîtier.

FONCTION

Leur fonction est d’empêcher l’usure prématurée et ou la rupture des organes du moteur.
Les caractéristiques principales d’un filtre sont:

  • La retenue des particules et des impuretés présentes dans l’huile (poussière, résidus métalliques, dépôts de carbone, particules de suie etc.).
  • La retenue des résidus de la combustion présents dans le carter d’huile. 
  • Le refroidissement des composants mécaniques réchauffés par la chaleur développée par le moteur.
  • L’étanchéité des segments entre cylindre et piston etc.

ÉLÉMENT FILTRANT

La totalité des filtres à huile sont fabriqués à partir d’un élément filtrant en cellulose. En suivant fidèlement les spécifications des constructeurs, Muller Filter utilise différents types d’éléments filtrants pour la fabrication de ses filtres à huile.
La valeur de Pressure drop (chute de pression) et la durée du filtre (entendue comme capacité à retenir les impuretés) sont établies conformément aux spécifications techniques du filtre original.

FONCTIONNEMENT DU FILTRE À HUILE

À travers une pompe, l’huile présente dans le carter traverse le filtre avant d’atteindre tous les organes du moteur devant être lubrifiés.  Il existe différents types de filtres à huile:

  • Filtres Full-flow
  • Filtres By-pass 
  • Filtres Full-flow / By-pass (combinés)

Spécifications techniques majeures de l’élément filtrant:

Spécifications techniques
Minimum
Maximum
Grammage (grs./m²);
80
320
Pore Maximum (µ)
18
60
Micron Rating 90% (µ)
2
20

Filtres Full-flow

Toute l’huile aspirée par la pompe travers le filtre avant d’atteindre les organes mécaniques devant être lubrifiés. La pompe à huile est équipée d’une soupape appelée overpressure-valve (soupape de surpression) dont la fonction est de limiter la pression de l’huile à une valeur qui, en fonction des circuits, varie de 3 à 5 kg/cm2. Une valeur de pression d’huile supérieure entraînerait des fuites autour du joint du filtre.

Filtres By-pass

Lorsque le filtre est obstrué, il se crée une différence élevée de pression entre la partie propre et la partie sale de l’élément filtrant qui finit par se boucher. Pour garantir que l’huile puisse quoi qu’il en soit lubrifier les organes du moteur, une soupape de by-pass est montée sur l’élément filtrant. Cette soupape s’ouvre, en fonction des applications, à une pression qui varie de 0,5 à 3 bars.
Le filtre peut également être équipé d’un joint anti-drainage positionné en amont de l’élément filtrant. Lorsque le moteur est éteint, cette soupape empêche que le filtre à huile se vide dans le carter. Certains filtres sont placés dans des zones difficiles d’accès. Une soupape supplémentaire, appelée anti-siphon, est alors placée en aval de l’élément filtrant. Celle-ci empêche également que lorsque le moteur est éteint le filtre se vide.

Filtres Full-flow / By-pass (combinés)

Le flux principal de l’huile, environ 90% lubrifie directement les organes du moteur, sans passer dans le filtre. Dans une autre tubulure, où est logée la soupape de by-pass, environ 10% de l’huile restante passe à travers le filtre pour être dépurée.  Bien que le pourcentage de 10% puisse sembler dérisoire, l’efficacité de ce système de filtrage est très élevée car l’huile, en passant continuellement à l’intérieur de l’élément filtrant, est entièrement filtrée et toutes les impuretés sont retenues.
null

FILTRE À AIR

Les filtres à air se subdivisent entre: – Filtres à air à panneau – Filtres à air circulaires  – Filtres à air cylindriques. Dans l’installation de filtrage de l’air, il convient généralement de ne remplacement que l’élément filtrant qui se trouve à l’intérieur d’un boîtier fixé au moteur ou à la carrosserie.

FONCTION

Un filtre à air a pour fonction de purifier l’air et d’en permettre un flux approprié. Le mélange air et carburant est une qualité essentielle d’une bonne combustion. Le filtre à air a également pour but de protéger le moteur de l’agression d’agents polluants extérieurs, afin de prévenir l’usure et la rupture de ses différents organes.

ÉLÉMENT FILTRANT

Généralement, les filtres à air sont fabriqués avec des éléments filtrants en cellulose. En suivant fidèlement les spécifications des constructeurs du véhicule, Muller Filter utilise différents types d’éléments filtrants dans la fabrication de ses filtres à air. Pour satisfaire aux conditions de performances rigoureuses requises par les nouveaux systèmes d’injection, Muller Filter produit une nouvelle génération de filtres à air à haute efficacité de filtrage. Cet élément filtrant est appelé “multi couche” et il est fabriqué en accouplant à la couche de cellulose une ou plusieurs couches de matériau synthétique appelé melt-blown (non-tissé).
Les principales caractéristiques d’un élément filtrant “multi couche” sont :

  • Une efficacité élevée de retenue des particules.
  • Une capacité maximum de séparation de l’eau.La plage de filtrage est comprise entre 10 et 30 micron

FONCTIONNEMENT DU FILTRE À AIR

L’élément filtrant est introduit dans un boîtier en plastique situé sous le capot. Le moteur aspire l’air à travers l’élément filtrant situé entre le carburateur/injecteur et le système d’admission d’air. En fonction de sa cylindrée, un moteur peut consommer entre 200 et 500 m3 d’air à l’heure. Généralement, le filtre à air est formé d’éléments filtrants en cellulose, entouré sur tout son périmètre, d’un joint en polyuréthanne. Il existe cependant d’autres types d’éléments filtrants conformes aux spécifications de performances requises. Le boîtier en plastique qui reçoit le filtre à air, protège l’élément filtrant du contact de l’eau; il contient souvent un capteur qui relève la température de l’air et optimise la combustion.

Spécifications techniques majeures de l’élément filtrant: 

Spécifications techniques
Minimum
Maximum
Grammage (grs./m²);
100
195
Pore maximum (µ)
50
110
Micron Rating 90% (µ)
15
45
null

FILTRES POUR HABITACLE

Les filtres pour habitacle se subdivisent entre: – Filtres à particules – Filtres à charbon actif. Généralement, il suffit de ne remplacer que l’élément filtrant logé dans un boîtier fixé au moteur ou à la carrosserie.

FONCTION

La fonction du filtre à habitacle est d’assurer la protection maximale de l’intérieur de l’habitacle contre les agents extérieurs notamment : pollution, poussières, suie, bactéries, champignons etc.
Les filtres à charbon actif fournissent une protection supplémentaire contre les mauvaises odeurs, les fumées d’échappement nocives, le benzène, l’ozone etc.

ÉLÉMENT FILTRANT

Les filtres à particules pour habitacles sont fabriqués avec un élément filtrant synthétique appelé NONWOVEN (sans cellulose). Pendant sa fabrication, cet élément subit un processus électrostatique à haute tension. C’est précisément ce processus qui confère au NONWOVEN la capacité de retenir les microparticules nocives pour l’organisme humain. Le filtre à charbon actif est fabriqué avec un élément filtrant particulier dans lequel le charbon actif est introduit entre deux couches de matériau synthétique. Les éléments filtrants des filtres pour habitacle garantissent un taux de rétention de 100% des particules supérieures à 3 microns et un minimum de 90% des particules comprises entre 0,5 et 2 microns.
La plage de filtrage est comprise entre 0,5 et 3 microns.

FONCTIONNEMENT

L’air aspiré par le système de conditionnement passe à travers le filtre avant d’arriver à l’intérieur de l’habitacle. Généralement, l’élément filtrant est produit avec un élément synthétique, entouré d’un bord rigide revêtu, dans certains cas, d’un joint éponge.
Le filtre à charbon actif contient, comme son nom l’indique, une couche supplémentaire de charbon actif. Il se différencie par sa capacité élevée à bloquer les mauvaises odeurs, les fumées nocives d’échappement, le benzène, l’ozone etc.